Maison

Achat appartement neuf : les points clés à regarder

A l’issue de plusieurs mois d’attente, la fin des travaux de construction d’un appartement neuf acheté sur plans approche ? La livraison d’un appartement est une étape cruciale qui vient concrétiser ce projet important dans une vie qu’est l’achat d’un logement neuf. Toutefois, pour que ce moment ne vire pas au cauchemar et soit sans mauvaises surprises, quelques points clés sont à retenir avant la livraison finale.

 

Livraison du logement neuf : une étape à bien préparer

Acquérir un appartement neuf à Vetraz ou ailleurs en VEFA est une démarche qui se concrétise lors de sa livraison à l’acheteur. En effet, dans le cadre de l’exécution du contrat de vente signé entre le promoteur et l’acheteur, ce moment va officialiser la réalisation complète des travaux et l’achèvement de la mise en place des équipements prévus dans le document. La première précaution à prendre par l’acquéreur est de s’assurer que l’intégralité des opérations mentionnées dans le contrat ait bien été exécutée. Ainsi, il est recommandé d’effectuer la livraison soigneusement en ayant un œil attentif sur les éventuels défauts.

 

Suivre une checklist de livraison complète

Lors de la réception d’un appartement neuf, l’acquéreur doit prendre son temps et ce, même si le promoteur se montre impatient. Il faut savoir que cette démarche convenablement réalisée peut prendre deux heures environ. Il faut impérativement avoir en tête tous les travaux qui ont été validés sur le contrat de vente, les descriptifs sans oublier les annexes. Une bonne connaissance des termes du contrat permettra d’identifier plus facilement d’éventuels vices cachés. Parmi les points d’attention lors de la visite, il y a bien évidemment la présence des matériaux prévus initialement, l’état des peintures et des divers revêtements ou encore le bon fonctionnement des installations électriques. Lors de cette visite de livraison, il est impératif de déceler la moindre irrégularité ou défaut.

 

Les actions à entreprendre en cas de malfaçon ou défaut

En cas de constatation de malfaçon ou d’éléments non conformes au contrat de vente, l’acquéreur doit émettre des réserves et stipuler que l’appartement neuf ne correspond pas aux dispositions figurant dans le contrat. Afin que ces dernières soient levées, les différentes parties en présence devront convenir d’une date ainsi que d’un délai d’intervention du professionnel concerné (plomberie, électricité, maçonnerie, etc.). En tout état de cause, l’acquéreur aura l’opportunité de ne pas s’acquitter du solde du prix du bien immobilier tant que les travaux de mise aux normes ne seront pas réalisés. Et dans le cas particulier où l’appartement est malgré tout habitable, l’acheteur peut tout à fait y emménager en laissant au promoteur le soin de venir réaliser les opérations de mise en conformité.

Aucuns commentaire

Laisser un commentaire