Cuture

Comprendre la distillation des huiles essentielles

Les huiles essentielles sont de plus en plus utilisées de nos jours pour se soigner de façon alternative. Mais comment ces huiles sont fabriquées ? Regardons en détail le processus de distillation de ces huiles miracles.

Comment fonctionne la distillation ?

La distillation consiste à séparer différents éléments grâce à la chaleur et à la faible pression présente dans le ballon. Les huiles essentielles par exemple sont obtenues par distillation. Ce procédé est utilisé depuis des centaines d’années maintenant. 

Critère d’une bonne distillation

La distillation est un procédé délicat, qui exige des connaissances, de l’expérience et une surveillance constante. Pour obtenir une huile essentielle de qualité première, il est impératif de suivre les critères suivants :

L’alambic : le cuivre et le fer peuvent former des oxydes qui dégraderont la qualité de l’huile, il doit donc être en acier inoxydable. 

Durée de la distillation : c’est sûrement le point le plus important de la distillation. Par exemple, si nous prenons l’exemple de l’huile essentielle de thym vulgaire, plus de la moitié sont extraits durant les 30 premières minutes, mais pour finir la distillation, il faut entre 60 à 80 minutes supplémentaires. Des producteurs préfèrent utiliser la haute pression et distiller que pendant 30 minutes maximum pour essayer de produire un maximum d’huile tout en négligeant la qualité. Très souvent, ces huiles essentielles de moindre qualité sont ensuite redistillées pour les purifier et se débarrasser des composants indésirables. Ce procédé produit des huiles essentielles avec des propriétés différentes, moins efficace et même avec des effets indésirables en plus.

Prenons un exemple, une huile essentielle redistillée pourra contenir jusqu’à 80% d’une substance, sauf qu’elle sera plus irritante pour les bronches qu’une huile essentielle de meilleure qualité, où la distillation a été faite en une seule fois, et qui ne contient que 60% de cette substance.

L’eau : l’eau utilisée se doit d’être une eau de source avec peu voir sans calcaire pour éviter d’avoir besoin d’utiliser des détartrants chimiques.

Stockage et conservation : une fois la distillation faite, les huiles essentielles doivent être filtrées, pour ensuite être stockées dans des cuves hermétiques déposées dans une cave fraîche. Leur mise en bouteille doit être faite uniquement dans des flacons qui protègent contre la lumière et l’oxygène.

Vous aimerez aussi

Aucuns commentaire

Laisser un commentaire