Cuture

La petite histoire du sous-vêtement

Vous ne vous êtes peut-être jamais posé la question, mais les sous-vêtements tels que vous les connaissez maintenant n’ont pas toujours été présent sous cette forme-là. On considère que les premiers sous-vêtements datent de l’Egypte ancienne. Les sous-vêtements se présentaient alors sous forme de pagne, qui se composaient notamment de plusieurs couches pour les pharaons. Les sous-vêtements ont ensuite évolué, perdant au fil de temps en longueur…

Au Moyen Âge, l’apparition des sous-vêtements tels que nous les concevons

Si le pagne semble avoir une lointaine parenté avec nos sous-vêtements actuels, ceux utilisés au Moyen Âge sont nettement plus proches de nous. Il s’agit pour l’essentiel de maillots de corps mais aussi de caleçons longs à partir du XVe qui sont rembourrés au niveau de l’organe reproducteur, afin de mettre en valeur ce dernier.

L’arrivée du caleçon au XIXème siècle

Le caleçon voit sa taille réduite au XIXe siècle, puisque qu’hommes et femmes adoptent des caleçons qui ne descendent plus qu’au niveau du genou et sont un peu plus resserrés au niveau de la taille : ce sont les pantalettes. Les matières évoluent également : sur les recommandations des médecins et notamment de l’hygiéniste Gustave Jaeger, les sous-vêtements se composent principalement de laine naturelle.

Début XXè : une évolution chez les femmes

Le début du XXè siècle marque certains changements dans le sous-vêtement. Tandis que les hommes utilisent des caleçons qui descendent à hauteur du mollet, les femmes délestent les sous-vêtements amples au profit de la culotte. En effet, avec la Première Guerre Mondiale, ces dernières sont amenées à travailler à l’usine et il leur fait des sous-vêtements confortables et qui facilitent le mouvement. De nouvelles matières apparaissent alors lors de l’après-guerre : le latex et le nylon notamment, qui permettent une plus grande résistance à partir des années 1930.

Après la seconde guerre mondiale : les sous-vêtements tels que nous les connaissons

A la suite de la Seconde Guerre Mondiale, les caleçons homme sont nettement plus courts, à l’image de ce que nous connaissons maintenant. Des coupes beaucoup plus proches du corps font aussi leur apparition, avec des matières peu ou pas utilisées jusque-là : c’est l’avènement du boxer en lycra, en coton ou en nylon. Les sous-vêtements entre homme et femme tendent également à s’uniformiser, pour des raisons évidentes de production. A noter cependant quelques évolutions chez les femmes, avec l’apparition du string par exemple.

 

Et ensuite ?

Y a-t-il un avenir pour les sous-vêtements ? Des entreprises planchent toujours sur des nouveaux types de sous-vêtements pour répondre aux besoins de l’époque. Nous vous mettons ci-dessous une liste non exhaustive de produits :

  • Les sous-vêtements produits localement
  • Les sous-vêtements qui protègent des ondes ou encore des odeurs avec de nouvelles matières
  • Des culottes menstruelles pour plus de confort pour les femmes
  • Des sous-vêtements connectés

Vous aimerez aussi

Aucuns commentaire

Laisser un commentaire